Epidémiologie, diagnostic et prise en charge de l'infection par le VIH-2 en Afrique de l'Ouest

Résumé : Contexte : L’infection par le VIH-2 touche un à deux millions de personnes en Afrique de l’Ouest et sa prise en charge se heurte à de nombreuses difficultés. En plus des erreurs diagnostiques observées avec les tests VIH, la résistance intrinsèque du VIH-2 aux Inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse et sa moindre sensibilité à certains inhibiteurs de protéase, rendent complexe le traitement de l’infection. A cela vient s’ajouter l’absence de données sur la mortalité et la rétention dans les soins,dans un contexte d’émergence de résistances aux différentes classes d’ARV. Méthode : Le présent travail de thèse, s’appuie sur la cohorte ouest africaine IeDEA-VIH-2 et la biothèque qui lui est rattachée, de même que l’essai ANRS 12294 FIT-2, pour décrire les modalités diagnostiques, explorer la réponse thérapeutique et décrire la mortalité et les perdus de vue, parmi les patients vivant avec le VIH-2 en Afrique de l’Ouest.Résultats : Un quart des patients VIH-2 ou doublement infectés, testés de novo avec les algorithmes nationaux, étaient en réalité monoinfectés par le VIH-1. Les tests GenieIII et ImmunoCombII se sont avérés être de bons candidats pour un algorithme d’identification des patients VIH-2. Pour ce qui est du traitement, les patients vivant avec le VIH-2 initiaient principalement des régimes ARV à base d’IP boostés, avec une bonne réponse immunologique et virologique. Les régimes à base de trois INTI produisaient une réponse inférieure à celles des IP, tandis que les régimes à base d’IPnon boosté produisaient une moins bonne réponse. Il existe chez les patients VIH-2,une mortalité sous traitement ARV qui était précoce et élevée (5,2 /100 patient-année),associée à l’anémie et à des CD4 bas (<100/mm3) à l’initiation des ARV. L’essai FIT-2 actuellement en cours permettra d’identifier les meilleures séquences d’initiation des régimes ARV disponibles dans les pays ouest africains. Conclusion De nombreuses questions restent encore en suspens concernant le VIH-2, les études épidémiologiques, immunologiques et génotypiques permettront d’améliorer la prise en charge des patients VIH-2 vivant en Afrique de l’Ouest.
Type de document :
Thèse
Santé publique et épidémiologie. Université de Bordeaux, 2016. Français. < NNT : 2016BORD0218 >
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01491043
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 16 mars 2017 - 11:45:07
Dernière modification le : vendredi 7 juillet 2017 - 13:04:38
Document(s) archivé(s) le : samedi 17 juin 2017 - 13:32:35

Fichier

TCHOUNGA_BORIS_KEVIN_2016.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01491043, version 1

Collections

Citation

Boris Kévin Tchounga. Epidémiologie, diagnostic et prise en charge de l'infection par le VIH-2 en Afrique de l'Ouest. Santé publique et épidémiologie. Université de Bordeaux, 2016. Français. < NNT : 2016BORD0218 >. <tel-01491043>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

194

Téléchargements du document

114