Pharmacokinetic/pharmacodynamic relationship between tetrahydrocannabinol blood concentration and ability to conduct a vehicle in chronic and occasional cannabis consumers - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Bulletin de l'Académie Nationale de Médecine Year : 2020

Pharmacokinetic/pharmacodynamic relationship between tetrahydrocannabinol blood concentration and ability to conduct a vehicle in chronic and occasional cannabis consumers

Relation pharmacocinétique/pharmacodynamique entre la concentration sanguine de tétrahydrocannabinol et l’aptitude à conduire un véhicule chez des consommateurs occasionnels ou chroniques de cannabis

(1) , (2) , (1) , (1) , (3) , (4)
1
2
3
4

Abstract

Objective The pharmacokinetic/pharmacodynamic (PK/PD) relationship between blood tétrahydrocannabinol (THC) concentrations after smoking and the ability to drive is poorly documented. Methods THC and its metabolites were measured in the blood of chronic users (CC, 1–2 joints/day) and 15 occasional users (CO, 1–2 joints/week) 12 times over 24 h after randomized placebo-controlled smoking containing 10 mg or 30 mg of THC. The effects were evaluated 7 times by a vigilance test (reaction time) and a driving simulator during the same period. Results There is no PK/PD relationship. The blood concentration for THC and 11-OH-THC is maximal at the end of the consumption whereas the effects are strongest about 5 h later. After the same dose consumed, the blood concentration of THC is almost twice as high in CC than in CO. CC always have THC in the blood (>1 ng/mL) after 24 h whereas it is < 0.5 ng/mL in CO after approximately 6 h. The effects on reaction time are greater for CO (+19% at 10 mg and +27% at 30 mg) than for CC (+11% at 10 mg and +19% at 30 mg). This is also the case for the ability to drive where there is no dose effect (+25% driving error for CC vs. +34% in CO). The total effect on driving lasts about 8 h in CC and up to 13 h in CO. Conclusion Cannabis has a deleterious effect on the ability to drive, delayed in time compared to the blood kinetics of THC.
Objectif La relation pharmacocinétique/pharmacodynamique (PK/PD) après une prise fumée de cannabis et l’aptitude à conduire est peu documentée. Méthodes Le tétrahydrocannabinol (THC) et ses deux principaux métabolites ont été mesurés dans le sang de 15 consommateurs chroniques (CC, 1–2 joints/j) et de 15 consommateurs occasionnels (CO, 1–2 joints/semaine) 12 fois pendant 24 h après consommation d’une cigarette contenant de manière randomisée du placebo, 10 mg ou 30 mg de THC. Les effets ont été évalués 7 fois par un test de vigilance (temps de réaction) et un simulateur de conduite durant la même période. Résultats Il n’existe pas de relation PK/PD. La concentration sanguine en THC et 11-OH-THC est maximale dès la fin de la consommation alors que les effets sont maximums 5 à 6 h après. Après une même dose consommée, la concentration sanguine de THC est pratiquement deux fois plus élevée chez les CC que chez les CO. Les CC ont toujours du THC dans le sang (>1 ng/mL) après 24 h alors qu’il est < 0,5 ng/mL chez les CO après 6 h environ. Les effets sur l’allongement du temps de réaction sont plus importants pour les CO (+19 % à 10 mg et +27 % à 30 mg) que pour les CC (+11 % à 10 mg et +19 % à 30 mg), de même sur l’aptitude à conduire où on ne retrouve pas d’effet dose (+25 % d’erreur pour les CC vs +34 % chez les CO). L’effet total sur la conduite dure environ 8 h chez les CC et jusqu’à 13 h chez les CO. Conclusion Le cannabis a un effet délétère sur la conduite, décalé dans le temps par rapport à la cinétique sanguine du THC.
Embargoed file
Embargoed file
Ne sera jamais visible

Dates and versions

inserm-03223763 , version 1 (11-05-2021)

Identifiers

Cite

J.C. Alvarez, N. Simon, I.A. Larabi, M. Ribot, N. Derridj-Ait-Younes, et al.. Relation pharmacocinétique/pharmacodynamique entre la concentration sanguine de tétrahydrocannabinol et l’aptitude à conduire un véhicule chez des consommateurs occasionnels ou chroniques de cannabis. Bulletin de l'Académie Nationale de Médecine, 2020, 204 (5), pp.477-485. ⟨10.1016/j.banm.2019.11.017⟩. ⟨inserm-03223763⟩
34 View
1 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More