Adapting light trap to catch household insects in central Cameroon: a pilot study - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales de la Société Entomologique de France Year : 2019

Adapting light trap to catch household insects in central Cameroon: a pilot study

Adapter le piégeage lumineux pour collecter la faune domiciliaire dans le centre du Cameroun : une étude-pilote

(1, 2) , (2, 3) , (4) , (2) , (3) , (2) , (1) , (1) , (2) , (5)
1
2
3
4
5

Abstract

Various trapping methods and techniques developed for entomological studies are inefficient in attracting all arthropod groups. A new simple light trap, the basin light trap (BLT), to collect arthropod fauna around household in central Cameroon was thus designed. Its performance is evaluated by comparing collected data with those obtained by the Centre for Disease Control light trap (CDC) commonly used in mosquito studies. BLT were activated between 6 and 10 pm and CDC between 5 pm and 8 am. A total of 36,804 arthropods specimens were collected and sorted into 115 families within 20 orders and three phyla (Myriapoda, Arachnida and Hexapoda). BLT attracted more individuals (22,250 vs 14,554), families (106 vs 65) and significantly more families per night (33.0 ± 15.9 vs 21.0 ± 8.5) than CDC. Some families were collected by only one specific trap type while others overlapped between the two traps. Prosopistomatidae (Ephemeroptera) was the most abundant family collected by BLT. In contrast, Cecidomyiidae (Diptera) was the most abundant taxon trapped by CDC. These results indicate that collecting methods such as BLT complement available trapping methods in evaluating arthropod fauna in and around households.
De nombreuses méthodes et techniques de piégeage développées et utilisées pour les études entomologiques ne sont pas assez efficaces pour collecter tous les groupes d’arthropodes. À cet effet, il a été développé un nouveau type de piège lumineux appelé piège lumineux à bassine (PLB) servant à récolter la faune d’arthropodes autour des maisons dans la région du Centre au Cameroun. Son efficacité a été évaluée en comparant les données recueillies avec celles du piège lumineux développé par le Center for Disease Control (CDC) couramment utilisé dans l’échantillonnage des moustiques. Les PLB ont été installés entre 18 et 22 h et les pièges CDC entre 17 h et 8 h. Un total de 36,804 individus ont été collectés et triés en 115 familles réparties dans 20 ordres des classes suivantes : Myriapoda, Arachnida et Hexapoda. Les PLB ont attiré plus d’individus (22,250 vs 14,554), plus de familles (106 vs 65) et plus de familles par nuit (33,0 ± 15,9 vs 21,0 ± 8,5) par rapport aux CDC. Certaines familles ont été collectées uniquement dans un seul type de piège, pendant que d’autres ont été capturées dans les deux types de pièges. Les Prosopistomatidae (Ephemeroptera) étaient la famille la plus abondante dans le PLB, tandis que les Cecidomyiidae (Diptera) étaient la famille la plus abondante dans les pièges CDC. Ces résultats attestent que d’autres méthodes de collecte telles que les PLB peuvent être utilisées pour compléter les données des pièges lumineux CDC et d’autres méthodes de piégeage dans les études de la faune d’arthropodes domiciliaires.
Not file

Dates and versions

inserm-03009488 , version 1 (17-11-2020)

Identifiers

Cite

Jean de Matha Ndengué, Gaëtan Texier, Jordi Landier, Erwan de Gavelle, Joffrey Marchi, et al.. Adapting light trap to catch household insects in central Cameroon: a pilot study. Annales de la Société Entomologique de France, 2019, 55 (5), pp.383-394. ⟨10.1080/00379271.2019.1652684⟩. ⟨inserm-03009488⟩
21 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More