Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Apport de l’immunologie à la prise en charge diagnostique et thérapeutique des glomérulonéphrites extramembraneuses

Abstract : La glomérulonéphrite extra-membraneuse idiopathique peut désormais être qualifiée de maladie autoimmune glomérulaire. Un certain nombre d’autoanticorps a été décrit contre des composants glomérulaires ou contre des protéines alimentaires usuelles. Certains de ces autoanticorps, tel que les anticorps anti-PLA2R et les anticorps anti-THSD7A sont utiles pour suivre l’activité de la maladie et la réponse au traitement. Il existe certainement une susceptibilité génétique pour l’apparition de la maladie. La meilleure connaissance de la physiopathologie est le support rationnel à de nouvelles approches thérapeutiques en cours d’évaluation.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [38 references]  Display  Hide  Download

https://www.hal.inserm.fr/inserm-02912629
Contributor : Elizabeth Bernardo <>
Submitted on : Thursday, August 6, 2020 - 12:15:16 PM
Last modification on : Friday, August 7, 2020 - 3:49:43 AM

File

2017_Miot C_RFLEq7.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : inserm-02912629, version 1

Citation

Charline Miot, Caroline Poli, Céline Beauvillain, Pascale Jeannin, Gilles Renier, et al.. Apport de l’immunologie à la prise en charge diagnostique et thérapeutique des glomérulonéphrites extramembraneuses. Revue Francophone des Laboratoires, Elsevier, 2017. ⟨inserm-02912629⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

22