Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Un exclu peut-il être citoyen ? Enjeux transnationaux et effets d’extraversion dans la construction des bio citoyennetés homosexuelles au Cameroun

Abstract : Les liens entre la lutte contre le VIH/sida et les mobilisations homosexuelles dans le monde ont abondamment été démontrés. Cependant, peu d’études empiriques abordent ces mobilisations avec comme perspective une extension de la citoyenneté. L’objectif de cet article est de mettre en relief les mutations contemporaines de la société camerounaise à partir de l’inclusion sociale et politique d’acteurs criminalisés du fait de leur orientation et pratiques sexuelles. C’est la bio citoyenneté, ou citoyenneté thérapeutique, qui sert de cadre analytique car elle permet de mettre à jour des chaînes de relations entre différents faits, processus et circonstances qui concilient la condition biologique avec la reconnaissance des vies et de leur valeur comme êtres à considérer et à protéger. La citoyenneté biologique est la condition sociale, de même que le cadre politique qui symbolise la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles. Cette reconnaissance est toutefois limitée au cadre qui l’a fait naître et lui permet d’exister (l’épidémie de VIH), l’enfermant (du moins pour l’instant) dans une trajectoire circonscrite et instable.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://www.hal.inserm.fr/inserm-02471182
Contributor : Larissa Kojoue K. <>
Submitted on : Friday, February 7, 2020 - 6:17:30 PM
Last modification on : Friday, February 14, 2020 - 1:35:54 AM

Identifiers

Collections

Citation

Larissa Kojoué. Un exclu peut-il être citoyen ? Enjeux transnationaux et effets d’extraversion dans la construction des bio citoyennetés homosexuelles au Cameroun. Politique africaine, Karthala, 2019, 1 (153), pp.161-180. ⟨10.3917/polaf.153.0161⟩. ⟨inserm-02471182⟩

Share

Metrics

Record views

63