Le système lymphatique cardiaque

Résumé : > Le système lymphatique est un réseau vas-culaire responsable du transport des graisses intestinales. Il participe à la surveillance immune et permet le maintien de l'homéostasie tissu-laire. Malgré un grand nombre d'évidences mon-trant l'importance des vaisseaux lymphatiques dans les maladies cardiovasculaires, le rôle des vaisseaux lymphatiques cardiaques n'a été que très peu étudié. En condition physiologique, le système lymphatique cardiaque régule dynami-quement le drainage des fluides interstitiels vers les ganglions médiastinaux afin de maintenir l'homéostasie du tissu cardiaque et de prévenir la formation d'un oedème. Après un infarctus du myocarde, les vaisseaux lymphatiques du coeur ischémique perdent leur fonction et contribuent au développement d'un oedème myocardique chronique qui aggrave la fibrose et la dysfonc-tion cardiaque. La stimulation de la lymphan-giogenèse cardiaque, fondée sur la délivrance de facteurs de croissance lymphangiogéniques comme le VEGF-C, pourrait représenter une nou-velle stratégie thérapeutique pour améliorer la fonction cardiaque. Cette revue met en évidence la chronologie des principales découvertes asso-ciées au développement et à la fonction lympha-tique cardiaque. < captés par des cellules présentatrices d'antigènes (CPA) afin d'initier des réponses immunitaires spécifiques contre des particules qui pour-raient être pathogènes (Figure 1) [3]. Les capillaires lymphatiques sont présents dans la peau et dans la plupart des organes internes, à l'exception de la moelle osseuse et des tissus avasculaires comme le cartilage, la cornée et l'épiderme. Dans l'intestin, les vaisseaux lymphatiques ont été initialement nom-més « veines blanches » en raison de leur coloration blanche observée en phase postprandiale dans la région mésentérique. Ils jouent un rôle primordial dans l'absorption des lipides intestinaux ; ils sont encore appelés « lactés » ou « lactéaux », en raison de cette particularité [4]. Majoritairement présents dans les villosités de l'intestin grêle, les vaisseaux lymphatiques sont à l'origine de l'absorption des lipides alimentaires, libérés sous la forme de chylomicrons par les entéro-cytes (Figure 1). Les vaisseaux lymphatiques jouent également un rôle important dans le transport réverse du cholestérol [5, 6]. La composition protéique de la lymphe est équivalente à celle du fluide inters-titiel qui est similaire, mais généralement moins concentrée, à celle du plasma sanguin, à l'exception de la lymphe intestinale qui contient une grande quantité de lipides intestinaux [7]. Cette lymphe est une émulsion trouble et laiteuse, souvent appelée « chyle ». Le drainage lymphatique peut être considérablement modifié à la suite d'une infection, d'un traumatisme, d'une chirurgie, d'une transplantation, d'un traitement, ou d'une maladie veineuse ou congénitale [8, 9]. La lymphangiogenèse, processus dirigeant la croissance de nou-veaux vaisseaux lymphatiques, apparaît au cours du développement embryonnaire. Elle se met en place à partir de bourgeonnements du système sanguin [1]. Elle est également impliquée dans de nombreux états pathologiques (Figure 1).
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://www.hal.inserm.fr/inserm-02296551
Contributor : Ebba Brakenhielm <>
Submitted on : Wednesday, September 25, 2019 - 12:00:06 PM
Last modification on : Wednesday, October 30, 2019 - 3:24:02 PM

File

medecine et sciences 2017 revi...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Barbara Garmy-Susini, Nathalie Pizzinat, Nicole Villeneuve, Antoine Bril, Ebba Brakenhielm, et al.. Le système lymphatique cardiaque. médecine/sciences, EDP Sciences, 2017, 33 (8-9), pp.765-770. ⟨10.1051/medsci/20173308022⟩. ⟨inserm-02296551⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

41