Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'infectiologie en Guyane : le dernier bastion de la médecine tropicale française

Résumé : La Guyane française, de par sa situation géographique et climatique équatoriale – entraînant une immense biodiversité – et le caractère multiculturel et multiethnique de sa population, est le siège d’un large panel de pathologies infectieuses et tropicales, dont certaines sont assez mal connues. La fièvre Q, la toxoplasmose, la cryptococcose ou l’infection à VIH sont communes aux pays tempérés, mais présentent ici de grandes spécificités, entraînant une prise en charge et un raisonnement médical parfois différents. De nombreuses pathologies tropicales sont par ailleurs présentes sur un mode endémique et/ou épidémique : paludisme, leishmaniose, maladie de Chagas, histoplasmose, dengue, chikungunya, etc. Des personnes ayant séjourné en Guyane peuvent présenter des problèmes infectieux spécifiques de retour sur le continent européen, et ces pathologies doivent pouvoir être évoquées par l’infectiologue.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://www.hal.inserm.fr/inserm-01407150
Contributor : Claire Cropet <>
Submitted on : Thursday, December 1, 2016 - 6:31:25 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:15 PM
Long-term archiving on: : Monday, March 20, 2017 - 11:35:54 PM

File

2016, Epelboin - L'infectiolog...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : inserm-01407150, version 1

Collections

Citation

Loïc Epelboin, Tomasz Chroboczek, Emilie Mosnier, Philippe Abboud, Antoine Adenis, et al.. L'infectiologie en Guyane : le dernier bastion de la médecine tropicale française . La Lettre de l'Infectiologue, 2016, Tome XXXI - n° 4 - juillet-août 2016. ⟨inserm-01407150⟩

Share

Metrics

Record views

1053

Files downloads

8851