ADHESION CELLULAIRE

Abstract : PLAN 1 - INTRODUCTION 1.1 - Les interactions adhésives régulent la quasi-totalité des fonctions cellulaires. 1.1.1 - Survie et prolifération. 1.1.2 - Différenciation. 1.1.3 - Migration. 1.1.4 - Activation de fonctions spécifiques. 1.2 - Le comportement des cellules adhérentes dépend très significativement des propriétés physiques du substrat. 1.2.1 - Hydrophobie, polarité, énergie de surface. 1.2.2 - Topographie. 1.2.3 - Rigidité. 1.3 - L'adhésion cellulaire repose essentiellement sur de très nombreux récepteurs membranaires spécialisés. 1.3.1 - Sélectines. 1.3.2 - Mucines. 1.3.3 - Intégrines. 1.3.4 - Membres de la superfamille des immunoglobulines. 2 - METHODES D'ETUDE DE L'ADHESION CELLULAIRE – ASPECTS GENERAUX. 2.1 – Propriétés mécaniques et/ou cinétiques de l'adhésion. 2.1.1 – Etude de l'adhésion au moyen d'écoulements hydrodynamiques. 2.1.2 – Etude de l'adhésion au moyen de micropipettes. 2.1.3 – Microscopie de force atomique. 2.1.4 – La sonde montée sur vésicule (« biomembrane force probe » ou BFP) 2.1.5 – Autres méthodes. 2.2 – Etude morphologique de l'adhésion cellulaire. 2.2.1 – Microscopie optique traditionnelle. 2.2.2 – Microscopie électronique. 2.2.3 – Microscopies de fluorescence. 2.2.4 – IRM (Interference reflection microscopy)/RICM (reflection interference contrast microscopy) 3 – REGULATION DE L'ADHESION CELLULAIRE 3.1 – Régulation de la répulsion stérique. 3.2 – Régulation de l'expression des récepteurs d'adhésion. 3.3 – Régulation fonctionnelle des récepteurs d'adhésion : modifications conformationnelles. 3.4 – Microagrégation (clustering). 3.5 – Localisation des récepteurs sur les extrémités des protrusions membranaires. 3.6 – Modification de l'interaction des récepteurs d'adhésion avec le cytosquelette d'actine. 4 – CONTROLE DU DETACHEMENT DES CELLULES ADHERENTES. 4.1 – Modifications conformationnelles. 4.2 – Rupture mécanique des liaisons. 4.3 – Diminution de la rigidité membranaire. 4.4 – Protéolyse de molécules impliquées dans l'adhésion. 4.5 – Insertion d'éléments répulsifs dans la zone d'adhésion. 5 – COMMENT L'ADHESION A UN SUBSTRAT PEUT-IL MODIFIER LE COMPORTEMENT CELLULAIRE ? 5.1 – Signaux engendrés par l'occupation des récepteurs d'adhésion. 5.2 – Regroupement de quelques molécules susceptibles d'interagir pour produire un signal. 5.3 – Génération de forces et mécanotransduction à l'interface cellule-substrat. 5.3.1 – Canaux mécanosensibles 5.3.2 – Induction de sites de recrutement de molécules de signalisation 5.3.3 – Modification des interactions moléculaires 5.3.4 – Modification de la courbure membranaire. 5.4 – Contrôle de l'organisation du cytosquelette. 5.5 – Importance de l'étalement : effet de la forme sur le comportement cellulaire. 5.5.1 – L'étalement influence le comportement cellulaire. 5.5.2 – Modèles d'explication des relations entre la forme et l'activité cellulaire. CONCLUSION
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Gevneviève Barlovatz-Meimon et Xavier Ronot. Culture des cellules vivantes, Editions Lavoisier, pp.13-32, 2014, 978-2-7430-1989-1
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [148 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://www.hal.inserm.fr/inserm-01119668
Contributeur : Pierre Bongrand <>
Soumis le : lundi 23 février 2015 - 16:51:24
Dernière modification le : lundi 27 août 2018 - 09:44:38
Document(s) archivé(s) le : mardi 30 juin 2015 - 14:00:14

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : jamais

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : inserm-01119668, version 1

Collections

Citation

Anne Pierres, Pierre Bongrand. ADHESION CELLULAIRE. Gevneviève Barlovatz-Meimon et Xavier Ronot. Culture des cellules vivantes, Editions Lavoisier, pp.13-32, 2014, 978-2-7430-1989-1. 〈inserm-01119668〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

124