Les candidoses oropharyngées en oncologie : le point en 2010

Résumé : La candidose oropharyngée (COP) constitue une cause de morbidité majeure chez les patients en oncologie et en hématologie. Favorisée par le terrain des patients et par des thérapeutiques systémiques ou régionales (chimiothérapie, radiothérapie), elle est souvent lourde de conséquences: douleurs, anorexie, dénutrition, dissémination oesophagienne ou systémique. Sa prise en charge est malheureusement encore trop souvent trop tardive. Les données épidémiologiques actuelles, les éléments du diagnostic et les essais thérapeutiques guidant les recommandations récentes doivent être connues du clinicien pour améliorer la qualité de la prise en charge de cette pathologie souvent perçue à tort comme anodine. Ils sont le sujet de cette revue.
Type de document :
Article dans une revue
Le Nouveau Cancérologue, 2010, 3 (3), pp.119-123
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://www.hal.inserm.fr/inserm-00803112
Contributeur : Céline Allaire <>
Soumis le : jeudi 18 avril 2013 - 15:02:35
Dernière modification le : mercredi 5 septembre 2018 - 13:30:07

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : jamais

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : inserm-00803112, version 1

Citation

Caroline Charlier-Woerther, Olivier Lorthoraly, René-Jean Bensadoun, Martine Bonnaure-Mallet. Les candidoses oropharyngées en oncologie : le point en 2010. Le Nouveau Cancérologue, 2010, 3 (3), pp.119-123. 〈inserm-00803112〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

428