The analgesic effects of a bilateral sternal infusion of ropivacaine after cardiac surgery - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Reg. Anesth. Pain. Med. Year : 2012

The analgesic effects of a bilateral sternal infusion of ropivacaine after cardiac surgery

(1)
1
Christian Dualé
  • Function : Correspondent author
  • PersonId : 921527

Connectez-vous pour contacter l'auteur

Abstract

L'objectif de cette étude était d'évaluer les effets d'une administration continue post-opératoire d'un anesthésique local au travers de deux cathéters placés par le chirurgien en regard des bords latéraux du sternum, à proximité de l'émergence du nerf intercostal. Nous nous sommes concentrés sur la douleur lors de la mobilisation, car cet aspect est susceptible d'interagir avec la morbidité postopératoire. Quarante patients adultes devant subir une chirurgie à coeur ouvert avec sternotomie ont été inclus dans cette étude randomisée, contrôlée contre placebo, en double insu. Soit une perfusion continue à un taux fixe de 4 ml / h de ropivacaïne à 0,2%, soit du sérum physiologique, ont été infusés au cours des 48 premières heures postopératoires. Tous les patients recevaient du paracétamol et de la morphine auto-administrée. Les critères d'efficacité étaient les suivants: score de douleur lors de la mobilisation normalisée et au repos; consommation de morphine; gaz du sang artériel et spirométrie ; critères de réhabilitation post-opératoires ; satisfaction du patient. Les taux plasmatiques de ropivacaïne totale ont été mesurés tout au long de l'étude. Les scores de douleur étaient plus faibles dans le groupe ropivacaïne lors de la mobilisation (P = 0,0004) et au repos (P = 0,0006), mais les effets analgésiques étaient pour la plupart apparents au cours de la 2ème journée postopératoire, avec une réduction globale de 41% des scores de douleur au mouvement. Le bloc bi-latérosternal a également réduit la consommation de morphine. Il a amélioré la satisfaction du patient et de sa capacité à la réadaptation, tandis qu'aucun effet n'a été noté sur les paramètres respiratoires. Aucun effet secondaire majeur lié au traitement n'a eu lieu, mais la concentration plasmatique de la ropivacaïne a été supérieure à 4 mg / litre chez un patient. Conclusions: Cette technique peut trouver une place dans le cadre d'une analgésie multimodale après sternotomie, même si d'autres études de confirmation sont nécessaires.
Not file

Dates and versions

inserm-00675305 , version 1 (29-02-2012)

Identifiers

  • HAL Id : inserm-00675305 , version 1
  • PUBMED : 21425509

Cite

Christian Dualé. The analgesic effects of a bilateral sternal infusion of ropivacaine after cardiac surgery. Reg. Anesth. Pain. Med., 2012, 37, pp.166-174. ⟨inserm-00675305⟩
85 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More