Comparison of 2D and 3D techniques in the evaluation of global ventricular function on multidetector-row CT - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Journal de Radiologie Year : 2008

Comparison of 2D and 3D techniques in the evaluation of global ventricular function on multidetector-row CT

Comparaison des méthodes 2D et 3D dans l’évaluation des fonctions ventriculaires globales en scanner multi-détecteurs

(1, 2) , (2, 3) , (2) , (4, 5) , (1, 2) , (1, 2)
1
2
3
4
5

Abstract

PURPOSE: To compare two methods of post processing cardiac CT data to measure global ventricular function. Materials and methods. Retrospective study where three readers measured the end-diastolic volume (EDV), end-systolic volume (ESV) and ejection fraction (EF) of the right (n=22) and left (n=44) ventricles, using a 2D method (extrapolated volumetric method, EVM) and a 3D method (direct volumetric method, DVM) after cardiac CT with retrospective ECG gating. Inter- and intraobserver agreement were calculated based on the intraclass correlation coefficient (ICC) with 95% confidence interval (CI95%), and results obtained with each method were compared using the student t test for paired samples. RESULTS: Inter- and intraobserver reproducibility were very good for both methods, with ICC ranging between 0.694 and 0.992, without significant difference. For the left ventricle, EDV, ESV and EF were 16653 ml, 8351 ml and 5415% for DVM et de 20361 ml, 11558 ml and 4613% for EVM respectively. Right ventricular values were 15247 ml, 7534 ml, 5013% and 17253 ml, 9940 ml, 439% (p<0,0001). CONCLUSION: The very good inter- and intraobserver reproducibility for both methods validate their use in clinical practice. Volume measurements with DVM are always inferior to volumes with EDM, with inverse relationship for EF measurements.
Objectifs. Évaluer comparativement deux méthodes de post-traitement en scanner cardiaque de mesures de la fonction ventriculaire globale. Matériels et méthodes. Dans cette étude rétrospective, trois opérateurs ont mesuré les volumes télédiastolique (VTD) et télésystolique (VTS), et la fraction d’éjection (FE) des ventricules droits (n = 22) et gauches (n = 44), avec une méthode 2D (méthode volumique extrapolée, MVE) et une 3D (méthode volumique directe, MVD), chez des patients ayant eu un scanner cardiaque avec synchronisation rétrospective à l’ECG. L’évaluation des reproductibilités inter et intra-observateurs a été fondée sur le coefficient de corrélation intraclasse (CCIC) et son intervalle de confiance à 95 % (IC95 %), et les résultats obtenus par les deux méthodes ont été comparés par le test t de Student sur séries appariées. Résultats. Les reproductibilités inter et intra-observateurs étaient très bonnes pour les deux méthodes, avec des CCIC variant de 0,694 à 0,992, sans différence significative. Pour le ventricule gauche, les VTD, VTS et FE étaient respectivement de 166 53 ml, 83 51 ml et 54 15 % par MVD et de 203 61 ml, 115 58 ml et 46 13 % par MVE. Ils étaient de 152 47 ml, 75 34 ml, 50 13 % et de 172 53 ml, 99 40 ml, 43 9 % pour le ventricule droit (p < 0,0001). Conclusion. Les très bonnes reproductibilités inter et intra-observateur des deux méthodes testées valident leur utilisation en clinique. Les volumes mesurés en MVD sont toujours inférieurs à ceux en MVE, avec une différence inverse en terme de FE.
Not file

Dates and versions

inserm-00617133 , version 1 (26-08-2011)

Identifiers

Cite

Damien Mandry, P. Ganne, S. Tissier, Cédric Baumann, Valérie M. Laurent, et al.. Comparaison des méthodes 2D et 3D dans l’évaluation des fonctions ventriculaires globales en scanner multi-détecteurs. Journal de Radiologie, 2008, 89 (12), pp.1935-40. ⟨10.1016/s0221-0363(08)74790-5⟩. ⟨inserm-00617133⟩
47 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More