Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Rapports des usagers au subutex : de la reconquête de l'autonomie à la spirale de l'échec

Résumé : Les traitements de substitution se sont imposés en France comme stratégie de prise en charge des personnes dépendant de l'héroïne dans le contexte de l'infection VIH/sida. Les modalités choisies en France pour diffuser ce modèle, en particulier le choix de la buprénorphine et le rôle majeur des médecins de ville, tranchent avec le caractère strict de leur mise à disposition dans d'autres pays et laissent place à des usages autonomes pour partie intégrés aux drogues de rue qui conduisent à une mise en cause du bien-fondé de cette stratégie. Une enquête par entretiens répétés a été conduite auprès d'un échantillon diversifié de 28 personnes en traitement. L'analyse a permis de dégager quatre profils illustrant le rapport des usagers au produit de substitution. Ces profils conjuguent les effets recherchés ou non de la molécule, la prise du médicament selon des règles auto-définies ou dans le strict respect de la prescription, la transformation du vécu de la toxicomanie dans le sens d'une reprise de contrôle sur les consommations ou d'une perte de contrôle aggravée, les ressources sociales et personnelles ou leur absence. La représentation péjorative du toxicomane continue à peser sur tous, faisant pour les uns obstacle à la reconstruction de l'image de soi, contribuant à une dévalorisation accrue pour les autres. Abstract: In France, in the context of HIV-AIDS epidemics, substitution treatment emerged as the standard for heroin addiction treatment. The French model of substitution treatment –buprenorphine, prescription by GPs and delivery in community pharmacies – contrasts with the restrictive regulation in many other countries. This flexible framework allows for substitution drug use out of regular guidelines and questions the validity of such a strategy. A qualitative study based on repeated interviews with a convenient sample of 28 drug users under buprenorphine was carried out to draw patterns of substitution treatment use and misuse. Four profiles are identified combining desired or adverse effects of the buprenorphine pills, self defined regimens for taking prescription drugs, improvement or worsening in dependence, existence or lack of social and personal resources. The negative image of the IV drug user hangs over all individuals under substitution treatment and hinders the construction of a new self-image.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://www.hal.inserm.fr/inserm-00141346
Contributor : Nadine Kaniewski <>
Submitted on : Thursday, April 12, 2007 - 3:49:52 PM
Last modification on : Wednesday, September 16, 2020 - 4:53:45 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 7, 2010 - 3:16:36 AM

Identifiers

  • HAL Id : inserm-00141346, version 1

Collections

Citation

Anne Guichard, France Lert, Jean-Marc Brodeur, Lucie Richard. Rapports des usagers au subutex : de la reconquête de l'autonomie à la spirale de l'échec. Sciences Sociales et Santé, John Libbey, 2006, 24 (4), pp.5-43. ⟨inserm-00141346⟩

Share

Metrics

Record views

277

Files downloads

2151