Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

[The Esprit Project: a longitudinal general population study of psychiatric disorders in France in subjects over 65 years old]

Résumé : Introduction – Les troubles neuro-psychiatriques constituent une des principales causes de morbidité et d'incapacités liées au vieillissement. Le projet Esprit a pour but d'étudier l'étiologie complexe des troubles psychiatriques chez le sujet âgé pour une meilleure prise en charge. Objectifs – 1) déterminer la prévalence (en actuel et au cours de la vie) et l'incidence des troubles psychiatriques en population générale âgée ; 2) évaluer les facteurs de risque de ces troubles, leur poids relatif et leurs interactions ; 3) étudier l'hétérogénéité clinique ; 4) estimer les probabilités de transition vers un état subsyndromique ou vers la maladie ; 5) construire des modèles étiologiques prédictifs. Méthode - L'étude longitudinale Esprit porte sur 1863 personnes non institutionnalisées de 65 ans et plus, recrutées par tirage au sort sur listes électorales. Depuis l'inclusion en 1999, ces sujets ont déjà été revus deux fois à 2 ans d'intervalle. Ils ont été soumis à différents questionnaires (socio-démographiques, antécédents médicaux, incapacités, expositions, survenue d'événements traumatiques), examens neurologiques ainsi qu'à un enregistrement polysomnographique à domicile. Une DNAthèque et une sérothèque ont été constituées et certains paramètres biochimiques dosés (lipides, cortisol...). La pathologie psychiatrique a été évaluée au cours d'un entretien structuré, le MINI (fondé sur les critères diagnostiques du DSM IV), la symptomatologie dépressive par la CES-D et le niveau d'anxiété via l'échelle de Spielberger. D'autres questionnaires ont été utilisés afin d'évaluer la personnalité colérique (Spielberger-anger), l'impulsivité (Barratt), l'agressivité (Buss-Durkee) et la survenue de traumatismes dans l'enfance. Résultats - Les troubles psychiatriques sont fréquents chez les sujets âgés et au cours de leur vie ils ont touché près d'une personne sur deux. La prévalence des troubles actuels est élevée notamment pour les phobies (10,7%), l'anxiété généralisée (4,6%) et les idéations suicidaires (9,8%). Pour la plupart des troubles psychiatriques, les prévalences sont près de 2 fois plus élevées chez la femme. Nos premières analyses montrent l'importance de certains facteurs de risque jusque-là peu explorés, facteurs environnementaux comme les événements de vie traumatiques ou facteurs biologiques comme le statut hormonal au cours de la vie reproductive ou le rôle des systèmes de régulation du stress (e.g. activité secrétoire de l'axe HPA). L'insomnie est également un facteur de risque de troubles dépressifs ou anxieux. Conclusion - L'étude longitudinale Esprit constitue une base de données relativement exhaustive sur les troubles psychiatriques en population générale française âgée. L'approche multifactorielle (prenant en compte facteurs environnementaux, psychosociaux, biologiques, génétiques, pharmacologiques ou cliniques et leurs interactions) devrait permettre la construction de modèles étiologiques complexes susceptibles d'être validés au sein d'études cliniques et ouvrir de nouvelles perspectives dans le champ de la santé mentale du sujet âgé.
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://www.hal.inserm.fr/inserm-00138456
Contributor : Dominique Villebrun <>
Submitted on : Tuesday, March 27, 2007 - 11:22:32 AM
Last modification on : Thursday, July 16, 2020 - 9:48:14 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 7, 2010 - 12:35:16 AM

Identifiers

Collections

Citation

Marie-Laure Ancelin, Sylvaine Artero, Isabelle Beluche, Alain Besset, Jean-Philippe Boulenger, et al.. [The Esprit Project: a longitudinal general population study of psychiatric disorders in France in subjects over 65 years old]. L'Encéphale, Elsevier Masson, 2006, 32 Pt 5, pp.S615-21. ⟨10.1016/s0013-7006(06)76211-x⟩. ⟨inserm-00138456⟩

Share

Metrics

Record views

484

Files downloads

327