LES PERIPHERIES DE L’EPIDEMIE DE VIH EN GUYANE : PARTICULARITES DES ZONES ISOLEES

Résumé : Introduction-objectifs Bien que la prise en charge de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) s’améliore globalement en Guyane, les disparités régionales et communautaires restent importantes. L’objectif est ici de décrire pour la première fois les caractéristiques épidémiologiques, spatiales et cliniques des PVVIH suivies en zones isolées. Matériels et Méthodes Les données présentées sont issues du suivi clinique réalisé en Centres Délocalisés de Prévention et de Soins (CDPS) de janvier 2014 à novembre 2015. Ces données ont été analysées et comparées aux données des PVVIH suivis dans les 3 centres hospitaliers de Guyane issues du logiciel Nadis®. Résultats 174 PVVIH ont étés pris en charge en CDPS et comparés à 2143 patients suivis sur le littoral. L’évolution du taux annuel de découvertes de séropositivité VIH montre une arrivée plus tardive mais particulièrement active en zones isolées par rapport au littoral, notamment chez les patients d’origine brésilienne (p<0,005). L’âge médian est de 43,8 ans, le sex ratio homme/femme est de 0,98. En zone isolées comme sur le littoral 1/3 des PVVIH sont dépistés tardivement (<200 CD4/mm3). Le succès virologiques après 6 mois de traitement est de 80% vs 88% sur le littoral (p=0,135), la moyenne des derniers CD4 (424 vs 569/mm3) est plus basse que sur le littoral (p<0,005) enfin la charge virale moyenne est plus élevée que sur le littoral (8960 vs 5317 copies /mL) (p<0,005). L’histoplasmose est la première cause d’infection opportuniste retrouvée. La répartition spatiale des patients suivis montre une incidence et prévalence de cas particulièrement élevée dans les villes frontalières charnières que constituent Maripasoula et Saint Georges de l’Oyapock. Conclusion Le caractère particulièrement actif et original de l’épidémie et les indicateurs de suivi moins bons que sur le littoral rappellent l’importance de compléter les moyens de la prise en charge des PVVIH en zones isolées en Guyane.
Type de document :
Poster
SFLS 2016 - XVIIème Congrès de la Société française de lutte contre le sida, Oct 2016, Montpellier, France. pp.63
Liste complète des métadonnées

http://www.hal.inserm.fr/inserm-01475954
Contributeur : Inserm Cic1424 Centre d'Investigation Clinique Antilles Guyane <>
Soumis le : vendredi 24 février 2017 - 13:10:23
Dernière modification le : jeudi 22 mars 2018 - 22:38:45
Document(s) archivé(s) le : jeudi 25 mai 2017 - 12:43:17

Fichiers

2016, Mosnier - Les périphér...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : inserm-01475954, version 1

Collections

Citation

Emilie Mosnier, Loïc Epelboin, Noé Guiraud, E Jacoud, B Guarmit, et al.. LES PERIPHERIES DE L’EPIDEMIE DE VIH EN GUYANE : PARTICULARITES DES ZONES ISOLEES . SFLS 2016 - XVIIème Congrès de la Société française de lutte contre le sida, Oct 2016, Montpellier, France. pp.63. 〈inserm-01475954〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

155

Téléchargements de fichiers

105