Mise en place d'une plateforme d'imagerie par le Gallium 68 : applications précliniques et cliniques

Résumé : L'imagerie par Tomographie par Emission de Positons (TEP) fait l'objet d'un engouement constant notamment en oncologie. Même si la TEP au [18F]-FDG reste aujourd'hui l'examen de référence pour de nombreux cancers, plusieurs pistes sont aujourd'hui explorées pour permettre une imagerie plus spécifique. Parmi-elles, l'imagerie des récepteurs de peptides régulateurs comme les neuropeptides semble prometteuse. En effet, des récepteurs de peptides régulateurs «neuropeptides et hormones peptidiques » peuvent être fortement exprimés au niveau de certaines tumeurs, offrant ainsi l'opportunité d'une imagerie moléculaire spécifique grâce à l'utilisation d'analogues radiomarqués de ces peptides. Cette imagerie moléculaire spécifique, outre qu'elle permet une identification de la tumeur et de son extension, permet de définir des groupes de patients répondeurs à une thérapeutique ciblée. L'imagerie par Tomographie par Emission de Positons (TEP) fait l'objet d'un engouement constant notamment en oncologie. Même si la TEP au [ 18 F]-FDG reste aujourd'hui l'examen de référence pour de nombreux cancers, plusieurs pistes sont aujourd'hui explorées pour permettre une imagerie plus spécifique. Parmi-elles, l'imagerie des récepteurs de peptides régulateurs comme les neuropeptides semble prometteuse. En effet, des récepteurs de peptides régulateurs «neuropeptides et hormones peptidiques » peuvent être fortement exprimés au niveau de certaines tumeurs, offrant ainsi l'opportunité d'une imagerie moléculaire spécifique grâce à l'utilisation d'analogues radiomarqués de ces peptides. Cette imagerie moléculaire spécifique, outre qu'elle permet une identification de la tumeur et de son extension, permet de définir des groupes de patients répondeurs à une thérapeutique ciblée. Un exemple phare a été le développement d'analogues radiomarqués ciblant le récepteur à la somatostatine de sous-type sst2, fréquemment surexprimé dans des tumeurs neuro-endocrines (TNE). Depuis maintenant plus de 10 ans, l'imagerie scintigraphique des TNE avec l'[ 111 In]-DTPA-Octréotide (Octreoscan®) est devenu incontournable. Dans ce contexte, à cause d'une imagerie conventionnelle par l'In111 de qualité médiocre, de nouveaux analogues de l'octréotide marqués au 68 Ga (émetteur ! + de période 68 minutes), permettant une imagerie TEP quantitative et de meilleure résolution en comparaison avec l'imagerie par !-caméra conventionnelle (par exemple [ 68 Ga]-DOTA-TOC) ont récemment augmenté les performances diagnostiques dans ces pathologies. Ces nouvelles molécules ont poussé certains centres à s'équiper des moyens de synthèse nécessaires pour le radiomarquage au gallium, avec certaines difficultés compte tenu de la règlementation. Nous présenterons la plateforme de Bordeaux mise en place dans le cadre du projet Galléa, mais aussi la nécessité de se regrouper en réseaux pour répondre efficacement aux appels à projets mettant en oeuvre ces nouveaux traceurs. Ainsi, nous avons pu mener à bien un 1 er projet clinique d'évaluation du [ 68 Ga]-DOTA-TOC, nous permettant d'être éligible pour de nouveaux projets.
Type de document :
Communication dans un congrès
Journées RITS 2015, Mar 2015, Dourdan, France. Actes des Journées RITS 2015, P46-47 Section imagerie phénotypique et génotypique, 2015
Liste complète des métadonnées

http://www.hal.inserm.fr/inserm-01145617
Contributeur : Nathalie Duchange <>
Soumis le : vendredi 24 avril 2015 - 17:18:47
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:25:20
Document(s) archivé(s) le : mercredi 19 avril 2017 - 06:03:01

Fichier

ACTES-RITS2015-HAL-p46-47.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : inserm-01145617, version 1

Collections

Citation

Philippe Fernandez, Clément Morgat, Jürgen Schulz, Delphine Vimont, Joachim Mazere, et al.. Mise en place d'une plateforme d'imagerie par le Gallium 68 : applications précliniques et cliniques. Journées RITS 2015, Mar 2015, Dourdan, France. Actes des Journées RITS 2015, P46-47 Section imagerie phénotypique et génotypique, 2015. 〈inserm-01145617〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

73

Téléchargements de fichiers

40